Petit en-cas avec Loving Earth

Hey hey!


J'espère que vous vous portez bien! Si vous avez pu survivre à l’avalanche chocolatée qui rime avec les fêtes de Pâques, il me reste peut-être bien deux-trois gourmandises déposées par les cloches dont je n'ai pas encore eu le temps de partager avec vous.

Loving Earth, ça vous parle?? C'est la dernière petite marque de chocolat (et pas que) tout droit venue d'Australie, qui monte, qui monte, qui monte.
Alors Loving Earth en trois mots c'est quoi?? C'est sain, durable et équitable. Et si vous êtes plutôt du genre à vous laisser charmer par le ventre, c'est RAW, VEGAN et SANS GLUTEN, alors que demande le peuple ma foi?

Personnellement, les cœurs à croquer on fait fondre  le mien. Ce qui est chouette c'est surtout qu'on fait de belles découvertes, tu sais que c'est toi la gubinge???


Et bah figures toi qu'avant de craquer pour celui-ci, je ne le savais pas non plus. Aller, ça te titille maintenant, hein? Ask Google, il te dira tout ce que tu veux savoir...

Bon, passons aux choses sérieuse, avec les deux autres que j'ai goûté, j'ai décidé -histoire de me donner bonne conscience- d'associer le chocolat et les fruits, dans une recette simplissime, qui ne vous demande qu'un bain-marie, une maryse, et l'envie irrésistible de plonger le bouts des doigts dans du chocolat fondu...


Ambiance tropicale pour un en-cas pas banal!

Pour 2 ou pour se régaler tout seul il vous faut:

40 gr de chocolat noir au lait de coco - 1 pointe d'huile de coco non raffinée - 1 demi-jus de citron -  une bonne pincée de quinoa soufflé - 1 bonne pincée de noix de coco râpée - 1 micro pincée de piment d'Espelette - 1 micro pincée de moringa en poudre - 2 carrés de chocolat au caramel salé  - 4 fraises - 2 bananes fressinnette

Faites fondre le chocolat noir au bain-marie. Pendant ce temps rincez les fraises, et pelez à moitié les bananes et badigeonnez les de jus de citron pour éviter qu'elles ne noircissent. Étalez un bout de papier sulfurisé sur votre plan de travail.

Le chocolat est fondu? Youpi! 

Trempez vos bananes et vos fraises dedans les unes après les autres. Déposez sur le papier sulfurisé, et saupoudrez de votre petit mix gourmand. Pour encore plus de douceur, râper directement le chocolat au caramel salé au dessus de vos fruits. Laissez figer et dégustez! YUM YUM.





Mention spécial pour le chocolat au caramel salé, qui est succulentissime. Rien que sa couleur est une promesse de crémeux et de fondant. Je le verrais bien transformé en ganache et marié à de juteuses mangues bien mûres, qu'en dites vous?

Ce serait bien trop cruel de vous dire au-revoir maintenant, comme ça, en vous laissant sur votre faim! Alors, après avoir un peu salivé, je vous propose un super code promo pour que vous aussi, puissiez goûter à toutes ces bonnes choses!

Rendez-vous vite sur le site de Loving Earth et laissez vous tenter par des douceurs en tous genre, qui ne feront pas de mal à l'environnement, ni à votre corps.

En tapant le code promo GREENIOTONS10 vous bénéficierez de -10% sur l'ensemble de la boutique (hors promo) pendant deux mois!

Alors, vive le chocolat ou pas??



Plus d'infos »

Boulettes et Mayo véganes


YUM YUm yum!!! Olalà ça faisait longtemps! 
Aller on ne va pas s'épancher sur le pourquoi du comment, je vous laisse découvrir cette recette sans plus attendre, qui sera je pense, un must pour la belle saison.

Boulettes sin carne et mayo comme une vraie (pour 4 à 6 personnes)



Ingrédients:

400 gr de tofu ferme - 200 gr de tofu black forest (ou du tofu fumé) - 1 oignon moyen - 2 càs d'oignon déshydraté -2 càs de moutarde à l'ancienne - 6 càs d'arrow root - 2 càs de tamari - 1 bouillon cube aux légumes

Détailler l'oignon en petits dés et faire revenir dans le wok avec le cube émietté dans un peu d'huile neutre (mouiller si jamais le mélange accroche). Quand les oignons sont translucides, ajouter le tamari et faire réduire, Ajouter les tofus détailler en cubes.
Retirer du feu. Placer le tout dans un robot de cuisine, ajouter la moutarde et mixer brièvement. Attention le mélange ne doit surtout pas être homogène et lisse, il doit rester des petits bouts, pour donner de la mâche à nos boulettes!
Sortir du robot et ajouter l'arrow root en mélangeant du bout des doigts.
Former des boulettes et faire revenir  dans une poêle avec de l'huile d'olive.
Pour des boulettes au saveurs marines, ajouter des paillettes d'algues de type "salade du pêcheur".

Pour la mayo: 1 càs de graines de chia - 60 ml d'eau - 1/2 càc de curry en poudre - 1 càs rase de beurre de cajou - 1 1/2 càc de moutarde de Dijon - 60 ml d'huile végétale neutre - sel et poivre au goût

NOTES: je suis ultra fière de cette recette que j'ai mis pas mal de temps à développer, j'ai vu passé pleins de recettes sur la toile, toujours sympathiques, mais ne correspondant JAMAIS à l'idée que je me fais de la mayonnaise. Ici, vous serez comblez. J'ai époustouflé plus d'une personne avec cette petite sauce, j'espère qu'elle vous conviendra aussi! Le secret réside dans le gel de chia, qui donne cette texture "bouncy" à la mayonnaise traditionnelle!

Faire gonfler les graines de chia dans l'eau.
Une fois que tout le mucilage s'est libéré, placer tous les ingrédients dans un récipient à hauts bords et mixer à l'aide d'un mixeur plongeant.
Arrêter dès que tous les ingrédients sont mélangés.
Vous pouvez garder cette préparation une dizaine de jours au frigo, dans un récipient hermétique.

Plus d'infos »

Soupe thaï au lait de coco et dumplings aux shiitakés - VEGAN

Je me passionne vraiment pour la cuisine aux accents asiatiques et je dois manger un plat connoté au moins une fois par semaine...Mais c'est que chez nous on aime tellement ça et puis c'est tellement bon (oui bah quand on aime, c'est comme tout hein) qu'il n'y a aucune raison de s'en passer.

Vous savez quoi? Avant, je détestais la soupe, les soupes, toutes les soupes: chaudes, froides, avec morceaux, sans morceaux, comme ceci ou comme cela, sans exception. Un jour, je ne sais pas ce qui m'est arrivé (surement le froid arctique polaire que nous avons connu l'année passée), j'ai décidé de faire de la soupe et bingo, elles et moi étions réconciliées.
Je ne dis pas que la soupe est devenue ma meilleure copine, mais disons que c'est une connaissance que j'apprécie de plus en plus.

L'autre jour en faisant mes courses à la biocoop, je suis tombée sur de l'ail noir, et ça faisait complètement partie des choses qu'il me tardait de goûter! Puis je vois de très beaux choux rouges, un sachet de shiitakés déshydratés,plein d'herbes aromatiques fraîches et pif paf pouf, je me fais ma recette dans la tête, et voici ce que ça donne:


Et si on parlait un peu de l'ail noir d'abord?

Bon, j'en avais vaguement entendu parler, ça m'intriguais énormément sans trop savoir vraiment ce que c'était.
Finalement, l'ail noir n'est pas une autre variété d'ail, mais de l'ail on ne peut plus classique ayant confit pendant environ 55 jours dans une eau de mer purifiée et maintenue à une température constante. Et savez-vous d'où il est originaire? Du Japon bien sûr!
La texture fait bien-sûr penser à de l'ail confit, par sa mollesse et sa concentration en sucre, mais le goût de l'ail noir est tout autre. D'une saveur riche, profonde et douce, il a ce côté acidulé et rond du vinaigre balsamique.
L'ail noir n'est pas donné donné, mais c'est une découverte qui en vaut le détour et pour les estomacs sensibles sachez qu'il est inoffensif pour vous.


Place à la recette?

Soupe thaï au lait de coco et dumplings aux shiitakée
(soupe pour 4 personnes et une trentaine de dumplings avec la farce obtenue)

1L6 d'eau
1 càs d'huile végétale de noix de coco odorante
1 oignon nouveau
1 échalote
1 petite tomate
1  poivron rouge
6 graines de cardamome noire
1/2 bouquet de coriandre ciselé
2 gousses d'ail noir
1 cm de gingembre frais
2 feuilles de citron kaffir
150 gr de lait de coco (crème)
1 càs de pâte de curry rouge
1 càs de hatcho miso
sel et poivre à votre convenance

pour les dumplings

450 gr de choux rouge
25 gr de shiitakés séchés et réhydratés
2 gousses d'ail noir
1 oignon nouveau
1 bouillon cube aux légumes bio
2 càs de shiro miso
sel et poivre à votre convenance
disques de pâte à gyoza
huile de sésame

NOTES: J'ai déjà parlé du soja et des dérivés ici, si jamais il faut quelques précisions sur le miso. Si vous trouvez des shiitakés frais n'oubliez surtout pas d'ajuster les proportions, je crois que le volume augmente par trois, mais je n'ai pas pensé à les peser une fois réhydratés. 
Si vous avez l'habitude d'utiliser des cubes dans votre alimentation SURTOUT achetez les bio, vous n'avez certainement pas besoin de glutamate de sodium dans votre vie, ou d'autres substances tarabiscotées.

I) Pour la soupe, séparez vous du vert de l'oignon nouveau et réservez le. Hachez le blanc et détaillez aussi la tomate, l'échalote, ainsi que le poivron rouge en petits dés. Débarrassez le gingembre de sa peau et râpez le, ou hachez le menu. Écrasez l'ail noir.

II) Déposez votre cuillère d'huile dans un grand fait-tout placée sur feu moyen. Jetez y d'abord les graines de cardamome, une fois qu'elles sont odorantes, ajoutez les feuilles de kaffir, l'oignon et l'échalote, faites les bien suer. Ajoutez enfin l'ail, le gingembre, la tomate et le poivron. Remuez doucement jusqu'à ce que le mélange prenne une belle coloration.

III) Versez maintenant votre eau et portez à ébullition. Dans un bol, mettez la pâte de curry rouge et le miso, prélevez un peu d'eau de cuisson, et délayez les pâtes avec. Transvasez le tout dans votre fait-tout, ajoutez le lait de coco, les 3/4 du coriandre, baissez le feu et couvrez.

IV) Laissez les saveurs se mêler les unes aux autres pendant 5 bonnes minutes. Pendant ce temps, commencez la préparation de vos dumplings.

V) Pour les dumplings, hachez le choux menu et les shiitakés réhydratés bien essorés aussi.
Hachez l'oignon, écrasez l'ail et le cube avec le plat d'un grand couteau.

VI) Dans une grande poêle, versez un filet d'huile de sésame, faites d'abord revenir l’oignon, l'ail et le cubes. Une fois translucide (le blanc de l'oignon) ajoutez le chou haché et les champignons. Mélangez bien le tout, baissez le feu au maximum et couvrez avec un couvercle si possible pourvu d'un petit trou. Poursuivez la cuisson 3 à 4 minutes ou jusqu'à ce que le chou soit tendre.

VII) Soulevez le couvercle et ajoutez les 2 càs de miso, mélangez bien, replacez le couvercle. Et laissez reposer une dizaine de minutes.

VIII) Passez la farce dans un mixeur et réalisez vos dumplings.
L'idéal pour les garnir est justement de ne pas trop les garnir, vous pouvez vous aidez d'une petite cuillère à café pour la bonne dose. 
Disposez la farce au milieu, repliez d'abord l'arrière de la pâte sur l'avant, en vous aidant d'un peu d'eau pour sceller le tout si nécessaire et enfin rabattez les côtés. 
Procédez de cette manière jusqu'à épuisement de la pâte.
Gardez les sur un torchon propre ou une planche à découper, et bien espacés, jusqu'au moment de les mettre dans votre soupe.




IX) Avant de passer à table, re-portez votre soupe à ébullition, et à l'aide d'un écumoire mettez vos dumplings dans le bain, à un pour éviter qu'ils ne se collent. Ils sont cuits lorsqu'ils sont translucides.
Pendant ce temps, hachez le reste de coriandre et coupez le vert de l'oignon nouveau.

X) Servez la soupe dans des bols avec les dumplings et parsemez le dessus de coriandre et oignon nouveau. Pour faire joli, vous pouvez aussi y jeter des fleurs séchées et apporter une petite touche de peps avec du citron vert. 


Croyez-moi, aussi simple soit-elle, cette farce est une des meilleures que j'ai faite. Si vous avez peur de vous lancer dans l'aventure du dumpling, il ne faut pas!! Et puis vous pouvez toujours faire ça en famille, ça renforce les liens :) .
Plus d'infos »
Montpelliéraine d'adoption/ Trentenaire malgré moi/Happy mama/ Frisée :)/ Recettes 100% végétales pour tous

Search

@_eloisebaker_

articles chouchous

newsletter

Fourni par Blogger.